//
vous lisez...
Anthropologie physique, Chiapas, explorations archéologiques, Préclassique, Zoques

Un enterrement zoque retrouvé au Chiapas

Notre connaissance des Zoques va encore avancer suite à la découverte des ossements de trois individus sur le territoire de la municipalité de Berriozábal, au Chiapas, en décembre dernier. L’heure est désormais aux premiers résultats d’analyses : il s’agirait d’un homme et d’une femme, âgé d’environ 38 à 42 ans et d’un foetus d’environ 7 mois de grossesse. Les déformations crâniennes et la taille des dents permettent d’établir qu’il s’agirait de Zoques de haut rang. Ils ont pu être datés entre 200 et 400 avant notre ère, c’est-à-dire le Préclassique récent.
L’archéologue Víctor Manuel Ortiz a expliqué que les ossements avaient été déplacés par le propriétaire alors qu’il creusait son terrain pour installer une fosse septique (sic!). Mais ils sont très fragmentaire si on en juge la liste publiée :

  1. pour les adultes, les médecins légistes ont identifié des radius, des cubitus, des humerus, des clavicules, des homoplates, des phalanges, des fémurs, des tibias, des peronés, quelques côtes et vertèbres, les mâchoires inférieures et les crânes fracturés et incomplets;
  2. pour le foetus, un clavicule, un radius, un humerus y un cubitus. 
Restes zoques, Préclassique tardif, Berriozabal, Chiapas.
Photo INAH, disponible le 21/07/2011 sur : 
    Pour ce dernier, il n’est pas exclu qu’il soit incomplet, étant donné que la mère était encore enceinte au moment du décès et que son corps a commencé à se décomposer avant que le corps du foetus n’est pu complètement se développer.

    Ces mêmes médecins ont pu déterminer quelques pathologies. Chez l’homme, ils ont établi une pathologie auditive. Son oreille est ainsi bouchée, conséquence d’activités aquatiques répétées ou d’otites.

    Des analyses ADN vont être pratiquées afin de déterminer une filiation entre le foetus et les deux  adultes, et de confirmer une hypothèse des archéologues de l’INAH Chiapas : ils estiment qu’il s’agirait d’un enterrement d’une famille.
    Cette petite vidéo proposée par l’INAH sur sa chaîne Youtube reprend les principaux éléments de la découverte.

    Le quotidien Tabasco Hoy reprend la dépêche de l’INAH sur son site internet. Le bulletin de l’INAH est disponible en pdf, accompagné d’un diaporama intéressant.

    [Mise à jour faite le 22/07/2011]

    Publicités

    À propos de mexiqueancien

    Etudiant-chercheur

    Discussion

    Pas encore de commentaire.

    Répondre

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Photo Google

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    Publicités

    Catégories

    %d blogueurs aiment cette page :