//
vous lisez...
El Teul, explorations archéologiques, Iconographie, Jeu de balle, Zacatecas

Une seconde statue découverte à El Teul, Zacatecas

Il y a encore quinze jours, nous vous parlions d’une vidéo explicative du désormais fameux. Je dis « fameux », car il faut bien reconnaître qu’avec Chiapa de Corzo, El Teul est littéralement apparu aux yeux du grand public ces dernières années suite à la volonté du gouvernement mexicain de promouvoir de nouvelles options pour un tourisme culturel. On a d’abord appris la place de la métallurgie après la découverte d’un four préhispanique en juillet 2010. En novembre dernier, nous avions rapporté l’extraction d’une sculpture imposante sous l’un des côtés du jeu de balle de cette cité du Zacatecas.

La semaine dernière les archéologues Peter Jiménez y Laura Solar ont ainsi annoncé avoir retrouvé le pendant de cette sculpture de l’autre côté du terrain de jeu de balle. D’après la position de la sculpture, il semblerait qu’elle soit tombée de son emplacement d’origine avec le passage du temps et des intempéries.

Pour rappel, voici une photo de la statue retrouvée en novembre 2010.

Et maintenant voici un cliché de celle retrouvée il y a peu. Haute de 1,75 m pour un diamètre de 56 cm, cette sculpture est le pendant direct de celle retrouvée en 2010. Ce qui est intéressant, c’est l’iconographie identique que partage les deux personnages : même position des bras, même long vêtement allant jusqu’aux chevilles, mêmes dimensions, même joug à la ceinture, . La principale différence est en fait l’absence de la tête pour la nouvelle venue, dont un tout petit fragment (une oreille) a également été retrouvé. Elle a été datée entre 900 et 1200 après Jésus-Christ.

La similitude est telle que les archéologues estiment qu’il pourrait s’agir d’une version locale du mythe des Jumeaux Divins dans le Popol Vuh. Ce rapprochement présente en effet certains avantages : on démontre ainsi la continuité culturelle, spatiale et temporelle qui définit la Mésoamérique. Pourtant c’est peut-être aller un peu vite en besogne. Si des contacts commerciaux avaient lieu entre les différentes régions de Mésoamérique, si un socle commun de croyances et de mythes est effectivement perceptible à travers les ethnies et les âges, il reste peu probable que les deux sculptures retrouvées à El Teul représentent les Jumeaux divins comme on peut les voir sur les céramiques mayas. C’est dénier aussi le caractère hétérogène de la Mésoamérique.

Dans le bulletin disponible sur le site de l’INAH et repris par le journal El Universal, on rappelle que des sculptures anthropomorphes avaient été découvertes lors des fouilles d’un terrain de jeu de balle à Tonina au Chiapas. Mais, comme le même bulletin le rappelle, il s’agissait de captifs et non de joueurs.

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :