//
vous lisez...
El Asintal, explorations archéologiques, Guatemala, Mayas, Préclassique, Tak'alik Ab'aj

Le petit collier de Tak’alik Ab’aj

Situé sur le territoire de la municipalité de El Asintal au Guatemala, le parc national de Tak’alik Ab’aj héberge un site peu connu daté du Préclassique tardif. Sur sa page internet, le quotidien guatémaltèque La Noticia annonce la découverte d’un joli petit collier.

Une équipe d’archéologues dirigée par Christa Schieber et Miguel Orrego Corzo fouille la structure 6 de Tak’alik Ab’aj. Cette plateforme rectangulaire est au centre d’un alignement sur la terrasse 3. Elle a d’abord été bâtie au Préclassique moyen avant d’être agrandi au Préclassique tardif puis au Classique ancien. Le 10 mai dernier, ils ont récemment mis la main sur un petit collier de jadéite, composé d’une cinquantaine de petites pièces polymorphes. Selon les premières datations C14 issues du contexte immédiat du collier, il aurait été assemblé entre 190 avant J.-C. et 10 de notre ère.

Période Division Dates Résumé
Préclassique Préclassique ancien 1000–800 av. J.-C. Population diffuse
Préclassique moyen 800–300 av. J.-C. Olmèque
Préclassique tardif 300 av. J.-C. –  200 apr. J.-C. Maya ancien
Classique Classique ancien 200–600 Conquête liée à Teotihuacan
Classique tardif Classique tardif 600–900 Local
Classique terminal 800–900
Postclassique Postclassique ancien 900–1200 Occupation K’iche’
Postclassique tardif 1200–1524 Abandon
Note: Les différentes périodes utilisés à Tak’alik Ab’aj sont légèrement différentes de celles utilisées dans la chronologie standard utilisée pour l’ensemble de la Mésoamérique.

Ce tableau synoptique est une traduction du tableau proposé dans l’article « Tak’alik Ab’aj » en version anglaise de Wikipedia.

Pour autant le site n’est pas resté figé à cette époque : il fut occupé jusqu’au 10e siècle de notre ère, atteignant à son apogée 6,5 km² de superficie, comptant plus de 2000 ans de présence humaine. Tak’alik Ab’aj compte environ 80 bâtiment, 12 places et pas moins de 200 stèles sculptées. Durant le Préclassique moyen, il semblerait avoir des contacts étroits avec la culture olmèque, puisqu’il regroupe la plus grande concentration de sculptures de style olmèque en dehors de la Côte du Golfe du Mexique. Rappelons que le berceau de la culture olmèque est situé dans les états de Tabasco et Veracruz au Mexique, à plusieurs centaines de kilomètres de distance. De fait différentes cultures semblent avoir présente ou représentés à Tak’alik Ab’aj : vinrent successivement des contacts avec les cultures zoque-mixe et teotihuacaine avant la présence maya. Certaines stèles sont parmi les plus anciennes à utiliser le compte long pour les dates.

Pour connaître un peu mieux Takalik Abaj, je vous recommande de regarder ces deux vidéos disponibles sur Youtube. La première présente rapidement le site.

La seconde rapporte la découverte du collier.

Nous vous recommandons aussi la lecture de l’article « Tak’alik Ab’aj » disponible en espagnol, anglais et sur Wikipedia. Ils reposent sur une bibliographie solide et sont bien illustrées. Pour en savoir, pensez à vous rendre sur le site de l’Association Tikal. Vous y trouverez de nombreuses publications et présentations préparées par Christa Schieber et Miguel Orrego Corzo. En revanche évitez l’article en français : il est incomplet et incorrect (superficie du site). Une très belle galerie de photos est disponible en cliquant ici.

Enhanced by Zemanta

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :