//
vous lisez...
Chichen Itza, Mots, Restauration, Yucatan

Une arrivée en fanfare

A peine arrivé dans le Yucatan, le nouveau représentant de l’INAH au Yucatan, a rapidement pris ses marques. Ayant exercé des fonctions similaires dans les états d’Oaxaca et de Morelos, Eduardo López Calzada fait déjà parler de lui et doit donner des frissons autant à ses nouveaux subordonnés qu’aux responsables politiques du tourisme et de la culture travaillant pour l’état. Même la gouverneure Yvonne Ortega a certainement eu du mal à avaler sa salive en l’entendant évoquer sans ambages les conséquences dramatiques de l’organisation de concerts géants dans la zone archéologique de Chichen Itza, Yucatan.
El antropologo Eduardo Lopez Calzada.
Photo INAH disponible le 27 octobre 2010 sur :
Dans le quotidien en ligne Yucatan al minuto, Lopez Calzada est le premier dirigeant à reconnaître et à dénoncer publiquement la responsabilité des concerts de Placido Domingo, Sarah Brightman ou encore Elton John dans les dommages que connaît Chichen Itza depuis quelques années. Le journaliste qui traite l’information fait en revanche un mauvais procès d’intention en estimant que Lopez Calzada botte en touche en déclarant que l’autorisation finale venait du DF, et donc du très polémique Conseil National d’Archéologie (celui-là même qui avait juste proposé quelques recommendations lors de l’installation polémique d’un son et lumière à Teotihuacan en 2009). Ce genre de procès d’intention est malvenu dans la mesure où Lopez Calzada vient à peine de prendre ses fonctions et qu’il n’a en effet pas de pouvoir décisionnaire aussi important. Le fait d’impliquer les autorités fédérales de l’INAH montre à quel point l’aspect scientifique passe après l’aspect commercial et touristique.
D’autre part, Lopez Calzada estime nécessaire un retour au dialogue avec les représentants des commerçants et artisans vendant leurs marchandises à l’intérieur du site archéologique. Il a indiqué être en train de visiter les principaux sites placés sous sa responsabilité et avoir lu avec intérêt les différents rapports suite à la mort d’un travailleur lors de la construction des échafaudages nécessaire au concert d’Elton John (à ce titre, l’auteur de l’article se trompe d’artiste et parle de Sarah Brightman).
Alors est-ce seulement un effet d’annonces ou volonté réelle de préserver le patrimoine archéologique d’un état qui fournit une quantité non-négligeable de ressources et de devises pour le reste du pays ? Les prochains mois le diront.
Publicités

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :