//
vous lisez...
Anthropologie, Archéologie précolombienne, Campeche, Chiapas, Conférences, Guatemala, Mayas, Tabasco, Yucatan

XX Encuentro Los investigadores de la cultura maya

Il existe certains événements qui nous échappent depuis longtemps. Tel est le cas du XX Encuentro Los investigadores de la cultura, organisée par l’Universidad Autonoma de Campeche. Alors que nous avons l’habitude d’annoncer certains colloques et conférences qui se répètent annuellement, les réseaux sociaux pallient à nos lacunes et pourvoient à notre liste d’événements liés à la divulgation de la recherche.

Si on clique sur le site de l’Universidad Autonoma de Campeche, on peut trouver cette très belle affiche et être au fait du thème qui sera étudié du 23 au 26 novembre 2010. Si on regarde de plus près le programme proposé, on se rend compte que les interventions seront de haut vol. Pour le 24 novembre, on pourra entendre Ruben Maldonado parler de Dzibichaltun, ce site méconnu situé à quelques kilomètres du centre de Méridad, ou encore Carlos Peraza Lope évoquer l’iconographie de la femme à Mayapan. Un sujet similaire sera proposé par Leydi Puc Trejo pour Chichen Itza, à la différence qu’une analyse comparative sera effectué avec les représentations masculines. Il sera aussi question de recherches sur le site d’Ikil au Yucatan ou le cas de la femme-scribe retrouvée sur l’île de Jaina. Antonio Benavides Castillo présentera une recherche sur les femmes à Edzna. Une session nocturne aura également lieu, intégrant des représentations plus modernes de la femme maya, avec ce thème surprenant sur l’importation de tissus marseillais au Campeche.

Le 25, une présentation retiendra l’attention de beaucoup : Lynneth S. Lowe, dont nous avons parlé il y a quelques mois, présentera les fouilles de la tombe préclassique découverte à Chiapa del Corzo. Miriam Gallegos Gomora proposera un travail similaire sur le site de Comalcalco, avant de s’attarder sur le caractère de l’identité féminine entre le le Formatif et le Classique récent au Tabasco. Les nouvelles technologies ne seront pas laissées pour compte puisque Terence Winemiller parlera des anastyloses en 3D effectuées pour reconstituer partiellement le site de Calakmul. Un peu plus tard, Philippe Nondédéo et Dominique Michelet présenteront leur première campagne de fouilles sur le site guatémaltèque de Naachtun.

Le dernier jour de ces rencontres sera consacré à l’ethnohistoire et à l’anthropologie. C’est d’ailleurs durant cette dernière journée que le thème de la femme sera le plus présent. Il y en a pour tous les goûts.

Publicités

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :