//
vous lisez...
explorations archéologiques, Mayas, San Claudio, Tabasco

Une fabrique d’armes à San Claudio, Tabasco.

El Universal reprend aujourd’hui un communiqué très court de l’INAH. Près de Tenosique, dans l’état de Tabasco, les archéologues de l’INAH fouillent actuellement le site de San Claudio. Occupé entre 200 avant et 900 de notre ère, San Claudio a révélé un aspect inattendu : l’exploitation du silex pour la fabrication d’outils, d’armes et d’ustensiles rituels et leur commercialisation.

L’archéologue José Luis Romero Rivera, directeur du projet, explique avec justesse que le silex était une matière première indispensable dans la mesure où les anciens peuples mésoaméricains ne connaissait rien des métaux. Pour autant il estime que San Claudio n’était certainement pas une chèferie importante et devait être soumise plutôt à Piedras Negras, actuellement situé à une quarantaine de kilomètres, de l’autre côté de la frontière avec le Guatemala.

La structure la plus haute mesure en effet 12 mètres. Jusqu’à présent, seules 3 des 97 structures cartographiées ont été fouillées. Elles sont réparties sur pas moins de 70 hectares.

Publicités

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :