//
vous lisez...
Anthropologie, Discutamos México, Lanterne magique, Mayas, Mésoamérique, Mexicas, Olmèques, Teotihuacan, Toltèques

Discutamos México 1 : "El mundo mesoamericano"

Le canal Once de l’Instituto Politecnico Nacional a mis à disposition le premier débat dont nous parlons la sameine passée ici. Les participants étaient le Dr Miguel León Portilla, l’archéolgue Sara Ladron de Guevara et le Dr Feliz Jorge Báez. L’archéologue Eduardo Matos Moctezuma en était le modérateur. Ce débat a été diffusée sur Once TV le 27 janvier 2010 à 20 heures. Il y est question de la définition du concept de Mésoamérique, en nuançant la théorie de Paul Kirchoff en 1941. Les trois intervenants ont notamment l’originalité de la Mésoamérique et de la mosaïque de cultures qui y ont vécu et vivent javascript:void(0)encore. Ce premier débat sert d’introduction générale sur le Mexique ancien.

La vidéo est en espagnol, sans sous-titres. Nous l’avons placée parmi nos favoris sur notre compte youtube. Nous ferons de même avec les autres vidéos de la série Mésoamérique.

Bon visionnage et n’hésitez pas à nous laisser vos commentaires et questions !

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Une réflexion sur “Discutamos México 1 : "El mundo mesoamericano"

  1. Je vais ouvrir le débat!

    J'ai trouvé intéressant ce premier documentaire pour une série de questions qui ont été abordées. Je fait référence aux considérations présentées en relation aux contacts commerciaux que la Mésoamérique avait avec les autres réalités culturelles d'Amérique centrale et méridionale. Leon-Portilla évoque, à un moment, la possibilité que les Mayas et les habitants de la Cote du Golfe et de la laguna de Terminos pouvaient avoir connu les Tainos, ce qui me parait tout à fait possible et intéressant à approfondir.
    Néanmoins je ne suis pas d'accord avec une certaine manière de mettre en évidence l'originalité des civilisations mésoaméricaines par rapport aux autres civilisations du monde. A un moment Leon-Portilla afirme que ce qui est extrèmement intéressant en Mésoamérique est qu'on a à faire avec un système complexe qui a laissé des traces d'écriture, de calculs,afin de raconter sa propre histoire. Il fait notamment référence aux Danzantes de Monte Alban,aux glyphes des villes conquises, aux stèles de l'aire Maya,à la peinture murale extraordinaire de pas mal de sites archéologiques comme Teotihuacan ou Cacaxtla. Je suis tout à fait d'accord mais cela n'est pas un système apanage de la Mésoamérique, puisqu'on retrouve cela dans le monde entier et à des époques antérieures à celles des civilisations préhispaniques.Donc je ne pense pas qu'il s'agit d'un bon exemple…En revanche,j'ai trouvé très bien penser à une diversité dans l'unité,ce qui est vraiment exact quand on s'approche de la pensée mésoaméricaine.

    Ceci dit,je regarderai bientot la deuxième partie sur le « pensamiento en el mundo antiguo ».
    😉

    Publié par Citlalhuicatl | 6 février 2010, 15 h 16 min

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :