//
vous lisez...
Archéologie mexicaine, Hidalgo, religions, Toltèques, Tula, Xipe Totec

Découverte d’une statue de Xipe Totec à Tula, Hidalgo

Dans sa section Boletines, l’INAH a diffusé une photo d’une pièce récemment mise au jour par l’équipe de Luis Gamboa Cabezas lors de fouilles de sauvetage sur le boulevard Iturbide.

Haute de 85 centimètres et réalisée en céramique, cette petite statue se trouvait à quelques pas de l’entrée de la zone archéologique de Tula. Datée du Postclassique ancien, c’est la première fois qu’une représentation du dieu à peau d’écorchée est visible sur le site toltèque.

Sculpture de Xipe Totec, Tula, Hidalgo.
Photo retrouvée le 3 décembre 2009 sur

L’archéologue a expliqué que la pièce se trouvait en assez bon état, en dépit d’un bras décroché et de la tête fracturée. Elle était située au pied d’un escalier qui appartenait à une maison de l’époque préhispanique. Les archéologues avaient circonscrit une zone de quatre m2 de surface pour 80 centimètres de profondeur afin de fouiller. A proximité des ossements de quatre personnes enterrés et deux offrandes ont également été découverts.

Cette statue, bien que de hauteur réduite, rappelle une sculpture similaire exposée au Museo del Templo Mayor et qui mesure 1,5 mètre. Elle remet en question notre perception du panthéon de divinités vénérées à Tula, dans la mesure où le Serpent à plumes est considérée comme la principale de la divinité. Le culte à Xipe Totec, « Notre Seigneur l’Écorché », est cependant ancien si on prend en compte certaines représentations classiques teotihuacaine.

Xipe Totec, sculpture en céramique, 97 x 43 x 20 cms,
Postclassique tardif. Museo Regional de Puebla, INAH.

Disponible le 4 décembre 2009 sur http://www.thecityreview.com/aztec14.jpg .

Mais il était particulièrement étendu puisqu’on a retrouvé des représentations au Guerrero au Veracruz, région considérée d’ailleurs l’origine de Xipe Totec. Mais les représentations combinant le serpent à plumes et Xipe Totec sont somme toute assez fréquentes dans l’art mésoaméricain. Nous renvoyons à cette note pour en savoir plus sur cette relation.

Codex Florentino, liv. II, f. 126 r°.
Disponible le 4 décembre 2009 sur

En ce qui concerne les quatre corps retrouvés en position fœtale et orientés vers l’est. Il s’agissait d’adultes. L’offrande consiste en sept petits récipients en céramique. Il semblerait d’après les premières analyses, que tous ces éléments soient contemporains de la sculpture de Xipe Totec.

Divers médias mexicains ont rapporté la nouvelle.  L’INAH a demandé l’arrêt des travaux d’aménagement du réseau des eaux usées qui avait provoqué ces fouilles d’urgence.

Pour en savoir plus sur Xipe Totec, je vous recommande la lecture de cet article d’Anne-Marie Vié-Wohrer, disponible sur le site celia du CNRS.

1998. « Différences entre les textes nahuatl et espagnol sur Xipe Totec dans le Codex Florentino« . In Amérindia, 23, CELIA-CNRS, Paris. Fichier PDF disponible le 3 décembre 2009 sur : http://celia.cnrs.fr/FichExt/Am/A_23_09.pdf .

Edition du 16 décembre 2009

Une vidéo de la chaîne INAHTV explique la découverte de la statue sur Youtube :

Publicités

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :