//
vous lisez...
Anthropologie, Archéologie mexicaine, Archéologie précolombienne, Huastèques, Morts, Mots, Puebla, San Luis Potosi, Veracruz

Une note en hommage à Guy Stresser-Péan

Si la mort de Claude Lévi-Strauss a été passablement, et à juste titre, commentée par les médias français et internationaux, il n’en va pas de même avec la disparition d’une figure emblématique des études mésoaméricaines des soixante-dix dernières années. Et comme souvent en pareil cas, et comme nul n’est prophète en son pays, c’est la presse mexicaine qui a annoncé le décès de Guy Stresser-Péan, survenu le 8 novembre dernier à Mexico, suite à des complications broncopulmonaires. Quel dommage que les autorités culturelles et scientifiques françaises n’aient pas salué le travail incroyable de M. Stresser-Péan…

Né en 1913, M. Stresser-Péan appartenait à cette génération d’antropologues qui ont considérablement changé notre vision de l’anthropologie en général et des études mésoaméricaines en particulier.
Véritablement touche-à-tout, M. Stresser-Péan a dirigé des fouilles, rédigé quantités d’ouvrages, d’articles, participé à une foule de congrès et autres manifestations, enseigné à la section des Sciences Religions de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes avant que ne lui succède, entre autres, M. Graulich et désormais Mme. Dehouve.
C’est grâce à lui qu’on doit la fondation du CEMCA qui existe toujours. et qui a pour mission de chapeauter tous les projets archéologiques français en Anahuac et au Guatemala voisin. C’est ainsi qu’il a pu diriger les fouilles à Tamtok, dans l’état de San Luis Potosi, et que nous évoquions il y a quelques semaines. Ses recherches sur ce site ainsi qu’auprès des populations huastèques modernes de l’état de Puebla en ont fait le premier « huastécologue ».
Miguel Leon-Portilla saluait il y a quelques années la trajectoire hors du commun de M. Stresser-Péan en le désignant « comme héritier des Alexander von Humboldt, Eduard Seler, Konrad Theodor Preuss, Hermann Beyer, Alfonso Caso y Paul Kirchhoff ». Dominique Michelet, directeur de l’unité de recherches 8096 du CNRS a confié qu’il était « un sage dans un monde où il n’y a quasiment plus de scientifiques ». Il a gagné des prix comme le Atanasio Saravia au Mexique. En 2003, il avait été nommé membre d’honneur de la Academia Mexicana de Ciencias Antropológicas. Mais il était également chevalier de la Légion d’Honneur en France et Condecoración Nacional de la Orden Mexicana del Aguila Azteca au Mexique.
La perte de M. Stresser-Péan est une immense perte pour la communauté mésoaméricaniste. Mexique Ancien tient à exprimer ses condoléances les plus sincères à la famille de M. Stresser-Péan, en particulier à son épouse avec qui il a co-écrit bon nombre de ses ouvrages. Pour les étudiants qui effectuent des recherches à la médiathèque du Musée du Quai Branly, il est fort probable que vous deviez consulter les livres présents dans un fonds qui porte son nom.

Le Fondo de Cultura Economico a fait savoir son intention de rééditer l’ouvrage Viaje en la Huasteca.  Vous pouvez retrouver cette dépêche en cliquant ici.

Voici les références bibliographiques les plus significatives de M. Stresser-Péan.
1953.  » Les Nahuas du Sud de la Huasteca et l’ancienne extension méridionale des Huastèques ». In Journal de la Société des Américanistes, Volume 42, Numéro 42, pp. 415-417, Paris. Consultable en ligne le 2 décembre 2009 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jsa_0037-9174_1953_num_42_1_2411_t1_0415_0000_3?luceneQuery=%2BauthorId%3A%22auteur+jsa_284%22&words=auteur%20jsa_284

1963. (en collaboration avec Alain Ichon et Yves Guidon. « La première statue antique en bois découverte dans la Huasteca ». In Journal de la Société des Américanistes, Volume 52, Numéro 52, pp. 315-318, Paris. Consultable en ligne le 2 décembre 2009 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/search/?_Prescripts_Search_tabs1=standard&_Prescripts_Search_orderBy=score&_Prescripts_Search_resultsPerPage=10&_Prescripts_Search_runnedQuery=%2BauthorId%3A%22auteur+jsa_284%22&_Prescripts_Search_pageToDisplay=1

1967. « Missions archéologiques. Recherches françaises au Mexique et en Amérique centrale ». In Journal de la Société des Américanistes, Volume 56, Numéro 56-2, pp. 585-609, Paris. Consultable le 2 décembre 2009 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jsa_0037-9174_1967_num_56_2_2310?luceneQuery=%2BauthorId%3A%22auteur+jsa_284%22&words=auteur%20jsa_284

1988. El arado criollo en México y América central, C.E.M.C.A., I.F.A.L., O.R.S.T.O.M. », México.

1995. Le codex de Xicotepec : étude et interprétation. Puebla : Gouvernement de l’État de Puebla ; México : Fondo de cultura económica : Centre français d’études mexicaines et centraméricaines ; [Paris : diff. de Boccard].

1995. (en collaboration avec Grégory Pereira). « Un cas anormal de décapitation Huastèque à Vista Hermosa, Tamaulipas ». In Journal de la Société des Américanistes; vol. 81, numéro 81, p. 231-242. Consultable en ligne le 2 décembre 2009: http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jsa_0037-9174_1995_num_81_1_1591?luceneQuery=%2BauthorId%3A%22auteur+jsa_284%22&words=auteur%20jsa_284

1998. Les Lienzos d’Acaxochitlán (Hidalgo) et leur importance pour l’histoire du peuplement de la Sierra Norte de Puebla et des zones voisines.
Édition bilingue en français et en espagnol. México, Gobierno del Estado de Hidalgo/Centre français d’études mexicaines et centroaméricaines (CEMCA), 276 p. + 3 pl. h. t.

2001. (avec Claude Stresser-Péan). Tamtok, sitio arqueológico huasteco: Su historia, sus edificios. Tomo I. Consejo Nacional para la Cultura y los Artes – CONACULTA, Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos – CEMCA, El Colegio de San Luis, Instituto de Cultura de San Luis Potosí, Instituto Nacional de Antropología e Historia – INAH, Mexico.

2005. Le Soleil-Dieu et le Christ : la christianisation des Indiens du Mexique vue de la Sierra de Puebla, L’Harmattan, Paris ; Budapest ; Torino.

2005. Tamtok, sitio arqueológico huasteco: Su vida cotidiana. Tomo II. Consejo Nacional para la Cultura y los Artes – CONACULTA, Centro de Estudios Mexicanos y Centroamericanos – CEMCA, El Colegio de San Luis, Instituto de Cultura de San Luis Potosí, Instituto Nacional de Antropología e Historia – INAH, Mexico.

Voici un recueil d’articles publié il y a juste vingt ans en hommage à M. Stresser-Péan.
Michelet, Dominique (éd.)
1989. ENQUÊTES SUR L’AMÉRIQUE MOYENNE. Mélanges offerts à Guy Stresser-Péan, Paris.

Cher maître Stresser-Péan, QEPD.

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :