//
vous lisez...
Archéologie mexicaine, explorations archéologiques, Teotihuacan, Tlaxcala, Xalasco

Deux cultures à Xalasco, Tlaxcala

Dans le cadre des 5es journées Internationales d’Archéologie, Alejandro Bautista Valdespino, chercheur à l’INAH, a indiqué que les récentes fouilles à Xalasco, Tlaxcala, ont permis de découvrir de nombreuses pièces en céramiques (récipients et figurines), des objets en silex, en basalte et en obsidienne et deux enterrements humains datés du Classique.

Xalasco s’étend sur une cinquantaine d’hectares et compte une quinzaine de monticules dont le plus haut atteint quatre mètres de hauteur. Elle est situé sur la commune d’Altzayanca.

En ce qui concerne les ossements retrouvés, un premier a été retrouvé dans une jarre. Le second avait été déposé avec une offrande teotihuacaine essentiellement composée de céramiques et de restes d’animaux comme des faucons, des rongeurs, des chiens et des tortues. Ces deux types d’enterrements montrerait, selon Bautista, que deux peuples se partageaient la ville : la culture tenayecac, autochtone de l’état de Tlaxcala, et étragnère, venant de Teotihuacan.

Parallèlement les vestiges d’une longue procession de jaguars sculptés témoignent d’une décoration élaboré rappelant des motifs connus, notamment à Teotihuacan. Des braseros de type théâtre, des encensoirs portables en céramique et en basalte constituent d’autres indices de ce lien particulier entre la cité des dieux et celle de Tlaxcala.

Les fouilles réalisées en 2008 ont notamment permis de sortir de terre les restes de deux petits bâtiments. Pour le premier, c’est en fait un mur extérieur construit de briques en basalte. Des corniches en xalnene surmontait ce mur. Le second édifice exploré à 1,1 de profondeur contient une pièce peinte en rouge : Bautista estime qu’elle devait avoir une fonction funéraire.

Selon Bautista, ces différents éléments permettent d’imaginer l’importance de Xalasco. Située le long des routes commerciales allant de la côte du Golfe au Haut Plateau Central, elle constituait certainement une enclave teotihuacaine.

Pour terminer cette note, voici un lien vers un fichier pdf en espagnol qui présente le musée communautaire d’atltzayanca, situé à proximité de Xalasco.

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :