//
vous lisez...
Anthropologie, civilisations précolombiennes, Rites

Quel est l’impact du structuralisme sur l’étude des mythes et rituels mésoamérocains ?

Alors qu’il y a encore quelques mois on fêtait dignement le centième anniversaire de Claude Lévi-Strauss, l’anthropologue qui a révolutionné notre manière d’observer et de comprendre les faits humains nous a quitté hier en nous laissant un héritage culturel et scientifique colossal.

Mais dans les panégyriques qui vont saluer les apports indéniables et la personnalité incroyable de M. Lévi-Strauss, quelle est la part de la Mésoamérique ? En fait le bilan est mitigé. Car si M. Lévi-Strauss n’a que peu étudié les mythes mésoaméricains, c’est surtout indirectement qu’il a nourri et continue d’influencer notre interprétation de ceux-ci. Seul son ouvrage intitulé Histoire(s) de lynx contient une ébauche d’analyse du mythe de  Huitzilopochtli, si mes souvenirs sont bons. Non, il faut aller voir dans la méthode utilisée par Michel Graulich, Guilhem Olivier ou encore Leonardo Lopez Lujan et son père Alfredo Lopez Lujan l’influence du père du Structuralisme.

M. Lévi-Strauss affirmait à juste titre que « les mythes se pensent entre eux ». Quand on regarde la nébuleuse des peuples qui ont vécu et vivent encore au Mexique et dans une bonne partie de l’Amérique centrale, on ne peut qu’opiner. Il expliquait notamment qu' »un mythe est la totalité de ses variantes ». Il est incroyable de voir qu’en dépit des distances et des époques, les mythes mésoaméricains demeurent identiques et reprennent des structures « élementaires » similaires.

Vous pouvez voir et écouter M. Lévi-Strauss sur le site de l’INA (Institut National de l’Audiovisuel) définir le  terme « mythes » en 1971 : 

Ecoutez comment M. Lévi-Strauss raconte le mythe du « Fils de la Racine » à feu Bernard Rapp.

Plusieurs vidéos sont également accessibles sur Youtube, tel cet entretien remarquable de M. Lévi-Strauss, où M. Jean-Pierre Vernant, éminent helléniste qui fut avec Marcel Détienne l’un des premiers à appliquer le structuralisme dans la sphère de l’Antiquité, André Comte-Sponville, Jacques Le Goff détaillent l’influence de l’anthropologue dans leur domaine respectif d’études .

Avec la disparition de M. Lévi-Strauss, c’est aussi l’Ecole Pratique des Hautes Etudes où nous étudions qui est également en deuil. Il y fut directeur d’études à la Vè section, grâce au  soutien de Georges Dumézil.

Publicités

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :