//
vous lisez...
Archéologie mexicaine, mathématiques, Mayas, Mexicas, Mots

Pour en finir avec le canular de 2012

David Stuart, grand épigraphe et mayaniste depuis qu’il a fêté ses douze ou treize ans, se fend sur son bloc-notes d’une note rassurante pour la communauté américaniste en général et mayaniste en particulier.

Au Mexique et aux USA (et j’imagine quelque part aussi en Europe), on commence à voir les affiches annonçant la sortie du film catastrophe de Roland Emmerich, 2012. Le mot catastrophe est d’ailleurs redondant dans la mesure où ce réalisateur allemand n’a jamais vraiment fait d’incursion dans d’autres genres cinématographiques. Voilà pour la pointe toute voltairienne de cette note.

Revenons-en à nos moutons. Pour Stuart, il est facile de contredire les arguments des partisans de conspirations mondiales, les amateurs de New Age. Il ajoute sans hésiter les producteurs hollywoodiens à cette liste de manipulateurs. D’abord il rappelle que la date de Compte Long 13.0.0.0.0 n’est en aucun cas une date de création. Les glyphes mayas font référence à des dates plus anciennes.

On peut également rappeler que même si les calendriers mayas et aztèques présentent certains points communs, notamment en ce qui concerne des fêtes et des rituels similaires, ils ne sont pas identiques.

Ce qui doit se passer le 21 décembre 2012 ou le 23 selon les interprétations des glyphes est simple : les Mayas et donc par extension, les autres peuples mésoaméricains, sont quasiment muets à ce sujet. Une seule inscription du site El Tortuguero, complexe et incomplète, mentionne la date 13.0.0.0.0. Selon Stuart, le passage est ambigu et pose plus de problèmes que d’assertions.

De la même manière, il convient de prendre avec circonspection tout rapprochement avec des événements astronomiques d’importance en 2012. Car, même en dépit des observations précises faites par les Mayas, aucun alignement galactique n’est prévu, pas plus que par les astronomes modernes d’ailleurs.

Donc méfiance : quand vous voyez la pierre du Soleil (de culture mexica) collée à des références sur les Mayas, passez votre chemin. Le rédacteur des informations proposées n’est en rien consciencieux et expert des cultures mésoaméricaines. Qui plus est, les « études » proposées par ces pseudos chercheurs sont souvent contradictoires, donc encore moins dignes de foi. Il ne faut pas plus prêter attention aux prophéties des peuples autochtones modernes dans la mesure où ils sont plus influencés par le New Age qu’autre chose.

David Stuart n’en est pas à son premier coup. Il avait déjà pourfendu les mensonges et la vision tronquée de Mel Gibson, lorsque le film « Apocalypto » était sorti il y a 3 ans. On peut lire sa note ici.

Emmerich a été malin : il a prévu de sortir son film avant la catastrophe annoncée, histoire de profiter pleinement de l’argent que vous lui donnerez en allant voir son film…

A lire d’urgence sur FAMSI, un article en plusieurs parties (format pdf en anglais), rédié par Van Stone et Coe…

Publicités

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Publicités

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :