//
vous lisez...
Archéologie précolombienne, Classique, Copan, Honduras, Mayas

Découverte des restes d’un des 16 rois de Copan ??

Le directeur de l’Institut Honduréen d’Anthropologie et d’Histoire, Dario Euraque, a annoncé qu’une équipe d’archéologues dirigée par Ricardo Agurcia pense avoir mis à jour les restes d’un des 16 rois qui régnèrent sur Copan entre 426 et 820 après Jésus Christ. Il a expliqué que les ossements avaient subi une importante détérioration suite à l’effondrement de la plaque qui scellait la tombe, située dans une chambre, trois mètres sous le Temple Oropéndola.
Le blog d’Erik Boot, Maya News Update, rapporte certains détails anthropologiques très intéressants. On apprend ainsi que la dentition a permis d’évaluer l’âge de l’individu à une trentaine d’années. Les débris osseux retrouvés ont permis une estimation de sa taille entre 1,54 m et 1,67 m.
De nombreux offrandes accompagnaient le corps : des vases en marbre et en albâtre, des coquillages marins, trois colliers de jade, des pendants d’oreilles en jade et en coquillage. Des pigments rouges ont été retrouvés en grand nombre dans la tombe. Il s’agirait de cinabre à l’instar des pigments qui ornent la tombe et les ossements de la Reine Rouge découverte à Palenque au début des années 1990.

Dans une vidéo datée de 2008, Ricardo Ogurcia explique que le Temple Oropénpola se distingue de structures plus anciennes décorées à partir de stucs peints : sa décoration est faite de pierres sculptées. Selon une équipe de chercheurs de l’Université de Pennsylvanie, ce changement de décoration est l’indice d’une déforestation exagérée dans la région de Copan.
Il convient de noter la présence d’un dessin sur le sol. Selon Dario Euraque, ce dessin représenterait un jeu rituel encore difficile à comprendre.

D’autre part Ricardo Ogurcia a confié au quotidien mexicain Milenio qu’il n’exclut pas que les ossements « royaux » puissent être ceux d’un fils ou d’un frère du premier roi de la dernière dynastie de Copan, Yax K’uk M’o, lui même originaire de Teotihuacan. Afin de vérifier cette hypothèse, des analyses ADN seront réalisées et leurs résultats d’ici environ quatre mois. On apprend également que les fouilles ont mis à jour la plus grande pièce de jade du monde maya…

Attention cependant aux effets d’annonce et au sensationnalisme : il convient d’avoir plus d’informations pour se faire un jugement sur cette découverte.

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :