//
vous lisez...
explorations archéologiques, Hidalgo, tourisme, Tula

Excavations à Tula: fouilles archéologiques ou un nouveau spectacle son et lumière?

C’est ce qu’annonce La Jornada du 19 janvier.

Dans le site archéologique de Tula sont clairement visibles des travaux et des excavations actuellement en cours. Le gouvernement de l’état de Hidalgo avait annoncé il y a 2 ans, à travers du Secrétariat du Tourisme, la mise en place d’un spectacle son et lumière comme celui qu’on verra bientôt à Teotihuacan. Ce choix afin d’augmenter l’affluence des touristes.

En revanche les artisans et les marchands qui travaillent près du site affirment qu’il ne s’agit pas d’un spectacle nocturne, mais de véritables fouilles archéologiques, qui ont lieu du lundi au vendredi.

L’article nous informe, par exemple, que la Pyramide C est encerclée par des rubans qui empêchent l’entrée, le tout complété par la présence de fils et planches visibles dans plusieurs endroits de l’édifice. L’édifice K montre aussi les traces d’une évidente excavation.


Le site archéologique de Tula
Photo: G. Sologuren – La Jornada

Sergio Camarena Villaseñor, le délégué de l’INAH pour l’état d’Hidalgo, a fait savoir, dans ces derniers jours, que le spectacle son et lumière à Tula n’a pas été autorisé. En outre, à la suite des dégâts que ce spectacle a causé à Teotihuacan, il a assuré que les archéologues qui suivent actuellement l’avancement du projet seront plus méticuleux.

En plus, les matériaux ne seront pas installés en haut des édifice mais au bas. Le sol n’est pas l’original, puisque celui-ci sera protégé par une couche de terre de 50 cm.Villaseñor confirment l’avis des artisans : les excavations effectuées à Tula font partie d’un projet de l’INAH qui a le but de restaurer et consolider la Pyramide K, précédemment recouverte de terre.

Robert Cobean et Luis Manuel Gamboa, les deux archéologues responsables du projet, ont commencé les fouilles en 2008. Les résultats ont permis de découvrir que cette structure contient des vestiges qui remontent à trois étapes constructives différentes : l’époque toltèque, l’époque aztèque et l’époque coloniale. En raison de cette découverte, les travaux seront achevés dans 5 ans. Le projet prévoit aussi la restauration de la « capilla abierta », une structure franciscaine qui n’est pas très connue, puisqu’elle est cachée à l’intérieur du centre cérémoniel.

En ce qui concerne le spectacle son et lumière, il a été annoncé depuis 2007. L’illumination des Atlantes, des Pyramides D et C et du « Palacio Quemado » est prévue. Il y aura en outre des parcours nocturnes guidés avec groupes de 50-70 personnes, avec la narration des épisodes les plus importants de l’histoire toltèque. La création d’un jardin botanique pour protéger la flore et la faune fait également partie du projet. Ce projet et le spectacle son et lumière coûteront au total 48 millions de pesos soit 2,5 millions d’euros !

En tant qu’étudiante très passionnée, je ne peux que me considérer bien impuissante face à ce type d’initiatives. Espérons qu’effectivement l’équipe d’archéologues qui travaille à Tula aura plus à cœur la santé de ce site archéologique.

À propos de mexiqueancien

Etudiant-chercheur

Discussion

Pas encore de commentaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :